Mail Print

Presse


La meuse: Vivienne Westood aime Une Brune Une Blonde

Vivienne Westood  

Icône punk à Buckingham

À presque 70 ans, Vivienne Westwood, la styliste anglaise de renommée internationale, n'a rien perdu de ce look extravaguant qui a fait les belles heures de la période punk. Aujourd'hui, elle rêve, en secret, de la robe qu'elle dessinera, peut-être, pour le mariage de Kate Middleton avec le prince William d'Angleterre.

Vivienne Westwood, c'est d'abord un look : des cheveux longs d'un roux flamboyant, une robe en crochet couverte de fleurs près du corps et couverte de fleurs et des talons compensés dont la hauteur ferait pâlir toute fashionista qui se respecte. Ses collections sont aussi extravagantes que leur créatrice. Des vêtements abonnés aux références historiques (XVIIe et XVIIIe siècles, notamment) et leurs volumes passent rarement inaperçus.

Cette semaine, Miss Vivienne était à Liège, à l'invitation du ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt, pour vanter les méritesde la créativité. Ce qu'elle sait de la Wallonie? A part qu'on y parle français… pas grand-chose. “Vous êtes au nord ou au sud du pays? ”, me demande-t-elle. Une fois le cours de géo terminé, elle embraye sur son parcours spectaculaire. “Je suis née pendant la guerre. La seconde, je précise. Gamine, j'avais parfoisfroidet jeme souviens que je rêvais déjà à certains vêtements. Ma mère tricotait. Mon père travaillait. Il avait été engagé dans une usine qui fabriquait des avions. Très tôt, moi aussi, j'ai utilisé mes mains et, très vite, les professeurs m'ont dit que j'avais des idées et que j'étais créative ”, explique-t-elle, avec cet accent “ so british ”. Où trouve-t-elle son inspiration? “Mes idées viennent de latradition.Prenezuneballerine. Elle travaille techniquement de nombreuses heures avant de monter sur scène où ses gestes doivent venir automatiquement. C'est de l'art pur. Moi, je pratique l'art appliqué. Matechniquevientdes yeux. ” À la question de savoir commentêtre créatif, elle réplique que “ la meilleure chose, c'est le self-teaching ”. “L'essentiel, c'est d'apprendre une technique. Onn'apprendpas la créativité mais sans technique, on ne peut rien faire. ” “HOLLYWOOD? ENNUYEUX!” Celle qui a habillé les Sex Pistols a aussi des idées très arrêtées sur l'éducation des enfants. “Il faut leur apprendre la discipline et la curiosité. Pas les envoyer vers un programme ficelé. ” A propos de l'argent, elle reconnaît en avoir perdu beaucoup à cause d'un manager indélicat. “Aujourd'hui, j'ai pris un manager italien et ça va beaucoup mieux, merci. ” Et surtout, elle ne fabrique plus ses collections extravagantes en Grande-Bretagne mais bien en France et en Italie où ça coûte moins cher. Et son rapport à l'argent? “Avoir du succès dansunmonde contrôlé par l'argent, OK, mais, moi, ce qui m'importe, c'est que ce que je fais me plaise à moi. Le jour où ce ne sera plus le cas, j'arrêterai. Vous savez, je ne regarde jamais de magazines de mode et je ne vais pas au cinéma. Mon hommey va de temps en temps et il me raconte mais, personnellement, je ne vois pas d'intérêt pour Hollywood. C'est ennuyeux. On n'a que des remakes de remakes de remakes. C'est une vision monoculaire. Ce n'est pas avec ça qu'on voit lemonde ”,lanceuneVivienne visiblement très en verve. Enfin, sachez que son nom a été cité par les journaux britanniques comme étant LA créatrice qui aurait l'honneur de réaliser la robe de mariée de Kate Middleton, future épouse de William d'Angleterre. “Wait and see ! ” (NDLR : attendons !), lâche-t-elle avec l'excitation d'une petite fille surprise la main dans le sachet de bonbons. “ Je ne veux pas me griller ”, sourit-elle. On n'en sauradonc pas plus. Mais, c'est sûr, Vivienne Westwood n'a rien perdu de sa “rock & roll ” attitude! «

LAURENCE BRIQUET


Imprimer Envoyer cette news à un ami
Envoyer cette news à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom : Email :
 
0 commentaire(s) Ajouter un commentaire
Aucun commentaire pour cette news !

Ajouter un commentaire